La présidente du Chili en Haiti ce lundi

imageL’ambassade du Chili en Haïti, via un communiqué de presse, annonce la visite en Haïti le lundi 27 mars 2017 de la présidente de la République du Chili,  Michelle Bachelet, qui viendra saluer le départ imminent des troupes chiliennes de la Mission de stabilisation des Nations Unies en Haïti (MINUSTAH), après treize années d’opération de maintien de la paix dans le pays.

Premier chef d’Etat à se rendre en Haïti après l’investiture du président Jovenel Moïse le 7 février dernier,  la présidente du Chili profitera ensuite de sa courte visite « pour réaffirmer l’engagement du Chili dans la poursuite de sa contribution au développement social et économique d’Haïti à travers la coopération dans divers domaines. »

En effet, l’ambassade de la République du Chili en Haïti annonce la signature d’un accord bilatéral pour la compatibilité ou l’équivalence et la reconnaissance d’études des cycles de l’enseignement de base ou fondamental et de l’enseignement moyen ou secondaire.

Selon le communiqué de l’ambassade chilienne, un agenda surchargé attend la présidente Bachelet qui rencontrera son Homologue, le président de la République, Jovenel Moïse. Madame Bachelet visitera à Port-au-Prince l’école nationale « République du Chili » reconstruite après le séisme de 2010 grâce à un projet multisectoriel emblématique de la coopération chilienne, et rendra aussi visite aux troupes chiliennes basées au Cap-Haitien et à Port- au-Prince.

Une rencontre aura lieu également entre la présidente Bachelet et la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies et chef de la MINUSTAH, Sandra Honoré, dans le contexte de la coordination pour le retrait des troupes chiliennes, prévu le 15 avril 2017.

Initialement prévue à la fin du mois de janvier, la visite du chef de l’Etat chilien a été reportée suite à la série d’incendies de forêt qui ont touché le centre-sud du pays. La visite du 27 mars prochain intervient donc dans le cadre des 80 ans des relations diplomatiques entre les deux pays.  

« Au cours des dernières décennies, le Chili a été présent en Haïti à travers divers projets de coopération et la contribution de ses troupes à la MINUSTAH, avec un fort engagement de renforcer la démocratie haïtienne ainsi que son développement économique et social », rappelle le communiqué énumérant des domaines de coopération tels que l’éducation, axé sur les écoles maternelles, le financement des bourses, la reconstruction des écoles, les microentreprises, l’environnement et surtout, le renforcement de la capacité de la Police Nationale d’Haïti (PNH), par la formation de près de 250 policiers.

Après l’escale haïtienne, la présidente chilienne, Michelle Bachelet, selon la presse de son pays, mettre le cap pour l’Europe où elle se rendra respectivement à Genève et à Lisbonne. Elle n’en est pas à sa première visite en Haïti.  Le 20 février 2010, peu après le séisme, la dirigeante andine, qui effectuait une dernière tournée internationale avant de quitter le fauteuil présidentiel, a été reçue au palais national par l’ancien président René Préval et son épouse.

source le nouvelliste

Partager