Arcahaie: une enquête est ouverte

imageÀ la suite des actes perpétrés contre le cortège du président de la République, dans l’après-midi du 7 avril 2017, à Saintard, alors que ce dernier revenait d’une tournée officielle dans le département de l’Artibonite, le porte-parole adjoint de la police nationale Gary Desrosiers a annoncé l’ouverture d’une enquête en vue de mettre la main au collet des individus impliqués dans cette affaire. Cette enquête sera menée sous la houlette de  la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), de l’Inspection générale de la police nationale d’Haïti (IGPNH) et du parquet de Port-au-Prince,  a fait savoir le porte-parole de la PNH, l’inspecteur Gary Desrosiers lors d’une conférence de presse donnée ce lundi dans les locaux de la DCPJ. 

Sept individus ont été interpellés dans le cadre d’une opération réalisée suite à l’incident  par la direction départementale de l’Ouest en collaboration avec la Minustah et des unités spécialisées de la PNH, a indiqué M. Desrosiers, précisant que  l’Inspection générale va fixer les responsabilités et la DCPJ réalisera une enquête approfondie sur la question.

Toutefois, estimant qu’il y avait eu  une légèreté de la part des autorités policières de la commune de l’Arcahaie, M. Desrosiers a affirmé que la Direction générale de la police nationale a décidé de remplacer le commissaire de police du commissariat de ladite commune. Gracieux Junior, remplace à ce poste Jacques Ader. 

Par ailleurs, le porte-parole de la PNH a présenté le bilan des différentes opérations menées par la Direction centrale de la police judiciaire du 15 mars à aujourd’hui.  « Il y a eu 42 arrestations pour cause d’assassinat, de crime contre les biens, vol de véhicules, trafic illicite de stupéfiants, enlèvement et séquestration ainsi que viol sur mineur », a listé l’inspecteur Desrosiers. Par ailleurs, poursuit-il, 38 kilogrammes de marijuana ont été saisis, six cas de viols sur mineurs recensés; 1 moto, sept véhicules, deux pistolets de calibre 9 mm saisis, sept chéquiers, 17 téléphones, quatre IPad et trois radios de communication ont été par ailleurs saisis par les agents des forces de l’ordre. 

« Ces saisies ont été faites  suite à une opération menée par les agents de la PNH le samedi 8 avril 2017, à  Delmas  75. Dans le cadre de cette opération, 3 individus ont été arrêtés, dont un Canadien et un Jamaïcain », a révélé Gary Desrosiers. Plus loin, un réseau de gang composé de 13 individus, dont des anciens prisonniers, a été démantelé, le 4 avril 2017,  à Turgeau, dit-il, expliquant que ce réseau  est impliqué dans plusieurs cas d’assassinat, d’attaque à main armée et de braquage. « Les membres de ce réseau sont impliqués dans l’assassinat de la religieuse de nationalité  espagnole Isabelle Sola Matas,  dans la zone de Sans-Fil et  Reynold Dauphin », a-t-il indiqué. L’inspecteur Desrosiers a donné la garantie que la DCPJ travaille sans relâche afin de mettre la main au collet des bandits  qui sèment le deuil au sein de la population.

Ruth Cadet – Source Nouvelliste

Partager